NOUS CONTACTER 04 11 93 22 30

Des experts à votre écoute

Notre équipe de passionnés vous accompagne à chaque étape de votre achat et vous permet de choisir le matériel le plus adapté à vos besoins.

Écrivez-nous

Via notre formulaire

CONTACT

appelez nous

Infoline

04 11 93 22 30


Horaire Infoline

Lundi au vendredi 9h30 à 12h et 14h à 18h30
Le samedi de 10h à 18h30

NOS AUTRES ENSEIGNES
logo Lafreto

Glisse Proshop est un site du groupe LAFRETO Le groupe possède plusieurs enseignes de sports, toutes spécialisées dans un domaine bien spécifique. Golf, sports de vent ou d’hiver, sports nautiques ou ski nordique, LAFRETO souhaite accompagner ses clients tout au long de l’année en leur proposant des univers dédiés aux sports qui les passionnent.

Découvrez les autres sites du groupe

logo Glisshop

Vente en ligne de matériel dédié aux sports d’hiver et outdoor

logo MonsieurGolf

Vente en ligne de matériel, de textile et d’accessoires de Golf

(= line.product.common.ancestorIds[1] || line.product.common.ancestorIds[0] || line.product.common.id =) (= line.quantity =) (= line.product.common.title =) (= line.unitAmountWithTaxes =) (= cartData.common.currencyCode =)

Comment choisir son foil ?

image tuto foil 1

Il y a 10 ans, le foil était quelque chose de nouveau. Perçu comme le futur de la glisse, seuls quelques privilégiés avaient l'occasion de se procurer et rider cette espèce de vaisseau spatial. Aujourd'hui, la pratique s'est démocratisée avec le temps. Réservé au kitesurf à la base, le foil s'est développé en masse au point de toucher tous les sports de glisse nautique : kite, planche à voile, wakeboard, surf, dériveur... Même une discipline lui est complètement consacrée : la wing.


Encore en plein essor, le foil est à la mode. De nombreux revendeurs et marques s'y sont mis. Au point de nous perdre un peu. C'est vrai, le foil donne envie. On recherche cette sensation de voler, de liberté. Le rêve ultime.


Mais son aspect technique et financier peuvent rebuter de nombreux pratiquants. Avant de vous lancer assurez-vous de votre niveau en amont. Ne vous surévaluez pas.


Avoir un bon niveau en kite, piloter parfaitement son aile (particulièrement en plage basse) et savoir naviguer avec une planche directionnelle sont les éléments quasiment indispensables pour se lancer dans l'aventure foil.


l'aspect sécurité est indispensable. Le foil est quelque chose de dangereux. Quand vous êtes débutants vous êtes amené à tomber régulièrement. Normal. Le foil est quelque chose de tranchant et relativement lourd. Le heurter peut faire très mal. C'est pourquoi un casque et un gilet d'impact sont fortement conseillés.


Pour apprendre prenez votre temps, pratiquez sur un plan d'eau flat et dans 10-15 nœuds. Quand on débute en foil ; l'ego en prend un coup. L'apprentissage est différent d'une pratique classique. Les sensations changent, il faut accepter repartir aux bases. N'oubliez pas, le foil est un jouet, pas de prise de tête, vous êtes là pour vous amuser et prendre plaisir avant tout !

image tuto foil 2


Le foil ne cesse d'évoluer. Son choix dépend de votre niveau, poids et pratique. Si vous vous orientez vers de la vitesse, du freeride ou du surf, la longueur du mât, du fuselage et la surface des ailes seront différentes. Étant donné l'évolution rapide de ces sports, nous vous conseillons de choisir des éléments interchangeables. Faites évoluer votre foil en même temps que votre pratique et des nouveautés.


Comment choisir son foil ? Plusieurs éléments sont à prendre en considération :


La taille du mât, ainsi que celles de l'aile avant, du stabilisateur, du fuselage et leur construction sont les critères les plus importants à checker.

Un bon choix de pièces pour un bon foil


Construction :

Le foil est en général composé d'aluminium ou de carbone. Le premier à l'avantage d'être moins cher. Les foils construits en aluminium allemand sont de meilleures qualités. Plus résistant, le foil en alu supportera plus les chocs. On le préconise davantage à un débutant qui aura un outil excellent pour progresser.

Le foil en carbone est plus léger donc plus facile à transporter. Sans accroc, il sera plus durable, car il ne se laminera pas. Davantage nerveux, il donnera plus de performance.

Actuellement des matériaux composites existent et deviennent des alternatives au carbone.

Aujourd'hui la plupart des foils sont composés d'un mat en alu et de pièces interchangeables en carbone.

Le mât :

La taille de votre mât va dépendre de votre niveau. Plus la taille sera petite plus le mât pardonnera les erreurs. Notamment celles de vos appuis. Il sera plus facile à maintenir l'ensemble hors de l'eau. L'intérêt aussi est de pouvoir naviguer dans des eaux peu profondes.

Pour un débutant on préconise de partir sur un mât aux alentours des 70 cm. Vous serez à même de changer plus tard pour quelque chose de plus grand, mais ne grillez pas les étapes. Au risque de vous dégouter rapidement de cette pratique extraordinaire.

Un mât plus grand donnera plus d'angle lors de la remontée au vent, accentuera la vitesse de votre foil et sera plus tolérant aux clapots.

image tuto foil 3
image tuto foil 4

Aile avant :


Plus la surface et l'épaisseur de l'aile sont grandes plus le foil est tolérant, mais risque de saturer rapidement en terme d'allure. Elle offrira plus de portance et de stabilité en bas régime. Au contraire, plus la surface de l'aile est petite et fine, plus on gagne en réactivité et maniabilité. Le foil est plus rapide et technique à manipuler. Particulièrement en basse vitesse. Le décollage sera plus difficile dans le vent léger. Par contre, une aile plus petite sera plus facile à gérer dans un vent soutenu.


Mais attention, la portance dépend autant de la surface de l’aile que de son profil... L’épaisseur influe son comportement. Il est complexe de comparer les ailes par leur surface. Certaines peuvent être plus grandes est moins épaisses que d'autres et donc avoir une portance et un comportement différents.




Stabilisateur :


Comme son nom l'indique cette aile arrière sert à stabiliser le foil pendant la navigation. Même combat que pour l'aile avant : plus le stabilisateur est large et volumineux, plus le foil est facile d'utilisation, stable et donc moins maniable. Trop gros, il pourrait gêner le contrôle en donnant trop d'inertie au système. Inversement plus le stabilisateur est petit, plus le foil est vif. On gagne en maniabilité, mais perdons de la stabilité.


La taille de l'aile arrière doit être cohérente avec la taille de l’aile avant et avec la physionomie du rider. Un gabarit imposant a besoin de plus d’appuis et aura plus de facilité à gérer un gros stabilisateur. À l'inverse, un petit profil sera plus à l'aise avec une aile arrière plus fine.

image tuto foil 5

Fuselage :


Le fuselage est la partie du foil reliant tous les éléments entre eux. Plus le fuselage est grand, plus l'ensemble est stable. L'effet de tangage est réduit. Les manœuvres de transitions sont plus faciles. Idéale pour un débutant. Au contraire, un fuselage court apporte plus de maniabilité et de vivacité au foil. Intéressant pour les riders cherchant la performance.


Pour entretenir votre foil, une housse de transport est plus que recommandée. Appliquez de la graisse marine au niveau de la visserie et démontez les pièces régulièrement.


Question planche, restons simple. Plus elle est grande plus elle est stable. Son gros volume facilite le décollage, génère une bonne vitesse en lightwind et évite le sur toilage.


À l'inverse, plus la board est petite plus elle est rapide et performante. On perd en stabilité, mais la planche reste plus joueuse. Plus maniable. Davantage adaptée au strapless.


Pour comprendre davantage le foil et son ergonomie, n'hésitez-pas à nous contacter par mail ou par téléphone. Vous pouvez également nous rendre visite dans notre boutique de Montpellier.


Notre équipe de passionnés se fera un plaisir de répondre à vos éventuelles questions et sera à même de vous préconiser au mieux le foil de vos envies.

image tuto foil 6
Julien Dreiski